Centre scolaire Samuel-de-Champlain

506-658-4613
MENU

Le groupe Moyenne Rig, composé de trois élèves du Centre scolaire Samuel-de-Champlain de Saint-Jean, a connu un été fort occupé, jouant dans des festivals majeurs au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, sur l’Île-du-Prince-Édouard et au Québec. Ils ont foulé des scènes où même des groupes établis n’ont jamais joué, faisant de la formation saint-jeannoise un groupe tout aussi unique et flamboyant que l’est l’étoile jaune sur le drapeau de l’Acadie!

La formation de Saint-Jean est composée de Martin Bourque, Noah Ouellette et Jeremy Richard, accompagnée de temps en temps par un ancien de l’école et frère de Noah, Jacob Ouellette. Qu’un groupe de jeunes de 14-15 ans ait donné 16 spectacles en un été aux quatre coins du Nouveau-Brunswick, mais également en Nouvelle-Écosse, sur l’Île-du-Prince-Édouard et au Québec est un phénomène rarissime en soi! Mais que ce groupe ait partagé la scène avec des formations chevronnées comme 1755, Édith Butler, Sales barbes, Réveil, La Virée et qu’il provienne de Saint-Jean, ville aux abords de la baie de Fundy au passé loyaliste et à forte majorité anglophone, est un exploit qui démontre que l’Acadie n’a aucune frontière et qu’elle est toujours vibrante!

« Quand on joue, on aime montrer que c’est pas parce qu’on vient d’une ville à majorité anglophone qu’il y a pas d’Acadiens dedans! » de nous confier Jeremy, un sourire en coin. « Nous sommes fiers des origines de nos parents (NDLR Leurs parents viennent du comté de Kent et de Rogersville) et de notre ville! ». La musique remonte à plus loin que les murs du Centre scolaire Samuel-de-Champlain pour Moyenne Rig. Les jeunes viennent de familles où la musique a toujours été omniprésente : l’oncle de Jeremy est Jacques Richard, membre de la formation bluegrass High Lonesome Drive, le grand-père de Martin, Réginald Gaudet, joue de la guitare, tandis que son oncle, Marcel Caissie, joue de la musique country en duo avec sa conjointe Christine Violette. Et bien sûr, Noah est le fils de Daniel, ex-membre du groupe Tradition, bien connu dans le milieu musical acadien.

« Ils sont encore jeunes, mais ils démontrent étonnamment de maturité pour leur âge », insiste Daniel Ouellette, qui enseigne aussi la musique au Centre scolaire Samuel-de-Champlain et agit comme mentor du groupe. « Ils sont non seulement passionnés, mais ils mettent beaucoup de temps et d’énergie dans leur musique ».

« C’est certain que ça nous a aidés que nos parents étaient des musiciens. Je pense que ça nous a inspiré et donné une longueur d’avance » explique Noah, qui confirme qu’avoir été amis avant de former le groupe a certainement représenté un gros avantage. « On se voit à l’école, on est souvent ensemble. On s’impose pas d’horaire de musique. Quand on joue séparément, parce que l’un ou l’autre est occupé dans un sport, on met tout ensemble au petit studio maison de Monsieur Daniel. Par la suite, c’est Pete Belliveau (Pistol Pete Studio) qui fignole nos chansons. »

L’été 2022 vient à peine de se terminer que le groupe, qui prépare du nouveau matériel, reçoit déjà des appels pour des spectacles à l’été 2023. « Nous aimons donner de l’énergie à la foule et que la foule nous en donne en retour » de poursuivre Martin. « C’est le partage d’une passion commune, l’amour de la musique, qui nous connecte tous! ».

Moyenne Rig est en train de devenir grande!

Test update