Centre scolaire Samuel-de-Champlain

506-658-4613
MENU

À sa première saison au niveau AAA, l’équipe de soccer masculin 9-12 du Centre scolaire Samuel-de-Champlain de Saint-Jean a prouvé que rêver grand peut parfois mener loin. Les Jaguars se sont peut-être inclinés en finale provinciale par la marque de 1 à 0 contre l'école secondaire de Fredericton, mais ils ont certainement mérité le respect de toute la ligue et soulevé les passions dans le monde du sport au Nouveau-Brunswick !

L’équipe de soccer masculin senior, qui jouait dans la catégorie A l’an dernier, a affronté des écoles qui avaient en moyenne cinq fois plus d’élèves. Rappelons que selon les règles de l’Association des sports interscolaires du Nouveau-Brunswick (ASINB), il faut au minimum 700 élèves pour faire partie de la catégorie AAA. Le secteur secondaire du Centre scolaire Samuel-de-Champlain compte environ 200 élèves.

Malgré ces statistiques contre eux, les Jaguars ne se sont jamais découragés, enregistrant une fiche de seulement trois défaites en 20 parties durant la saison, et atteignant la finale provinciale dès la première année! « Je suis tellement fier de cette équipe! Les gars ont accompli du jamais vu dans les sports interscolaires au Nouveau-Brunswick! Ils affrontaient les champions en titre et malgré tout, ils ont prouvé qu’ils avaient leur place parmi les grands de cette ligue »,  nous a confié Dominic Girard, entraineur de l’équipe et directeur sportif du Centre scolaire Samuel-de-Champlain.

L’équipe des Jaguars n’a peut-être pas remporté le titre provincial, mais les joueurs n’ont absolument pas à rougir de leur première saison exceptionnelle! En effet, ils ont remporté le tournoi AAA de l’école secondaire St-Malachy’s de Saint-Jean, puis ont été finalistes au tournoi de Mathieu-Martin, où s’affrontaient les 16 meilleures équipes AAA du Nouveau-Brunswick. Et ce n’est pas tout! Les Jaguars ont été champions de leur conférence et ont failli terrasser les champions en titre et causer la surprise de l’année dans le monde sportif provincial.

Pour nos joueurs et l’équipe d’entraineurs, cette première saison a été absolument exceptionnelle. La défaite pour remporter la bannière provinciale est un détail : les Jaguars ont gagné une équipe unie qui n’a jamais abandonné, qui a cru en un rêve, qui l’a réalisé et qui a ultimement entrainé toute une province dans leur rêve! Bref, ce n’est pas parce qu’on est petit, que l’on ne peut pas rêver grand! Bravo pour cette saison inspirante les Jaguars et merci!

Test update