Centre scolaire Samuel-de-Champlain

506-658-4613
MENU
Dieppe, le 13 janvier 2023 — Voici quelques faits saillants de la 105e assemblée ordinaire du Conseil d’éducation (CED) du District scolaire francophone Sud (DSFS), tenue le mercredi 11 janvier 2023 à l’école Louis-J.-Robichaud de Shediac.


PCE et PCEMT
Jessica Thériault-Doucet, agente pédagogique, a fait une présentation sur le Programme de compétences essentielles (PCE) ainsi que sur le Programme de compétences essentielles au marché du travail (PCEMT). Pour certaines de nos personnes apprenantes, le milieu d'apprentissage traditionnel n'est pas nécessairement adapté à leurs besoins. Ces programmes ont donc pour objectif de leur offrir les outils dont elles ont besoin pour voler de leurs propres ailes à la fin de leur parcours scolaire.


L’objectif du PCE est de développer les compétences requises pour poursuivre des études au collège dans un métier qui correspond aux intérêts et aux besoins de vie-carrière des personnes apprenantes. Il est reconnu pour l’instant par le CCNB et certains collèges privés.


L’objectif du PCEMT est de développer, chez les personnes apprenantes, les compétences requises pour accéder directement au marché du travail dans un métier non spécialisé qui correspond à leurs intérêts et à leurs besoins de vie-carrière.


Les deux programmes sont implantés dans toutes les écoles secondaires du DSFS et 156 personnes apprenantes y sont présentement inscrites.


Petite enfance
Mélanie Moreau, directrice adjointe des Services à la petite enfance, et Lyne Maillet, orthophoniste, ont présenté le programme Parle-moi.


Mis en place au Nouveau-Brunswick en 2004, ce programme a comme mandat d’outiller les adultes qui font partie de la vie de l’enfant afin de prévenir les retards du développement langagier. Il a comme mission de renforcer les capacités des parents, des partenaires de la petite enfance et de tous les autres adultes importants dans la vie des enfants.


Mme Moreau a mentionné que certains services sont offerts à la grandeur du territoire du DSFS, mais que la distribution d’autres services n’est pas égale partout.


Le DSFS possède, depuis 2004, le même nombre d’orthophonistes à temps plein malgré la hausse d’inscriptions d’élèves. Le nombre d’ETP (postes équivalent temps plein) n’est pas suffisant vu la forte la demande. Le président du CED mentionne qu’un suivi sera fait pour tenter d’améliorer la situation.


Politique 3.11 — Gestion du district dans un milieu minoritaire
Monique Boudreau, directrice générale du DSFS, a mentionné qu’un sondage sera bientôt envoyé aux parents ainsi qu’aux personnes apprenantes dans le but d’obtenir de l’information sur les motifs qui font en sorte que certaines personnes apprenantes quittent ou souhaitent quitter le DSFS pour poursuivre leur parcours scolaire dans un district anglophone.


Budgets
David Després, directeur des Services administratifs et financiers, a annoncé que le DSFS a reçu des fonds du ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance et que le déficit budgétaire sera un peu moins élevé que prévu.


Le DSFS prévoit un déficit budgétaire d’un peu plus de deux millions $. Rappelons que le District est en croissance constante et que des ressources et du financement sont nécessaires compte tenu, entre autres, de l’augmentation des inscriptions des élèves issus de l’immigration.


Conseil de la jeunesse
Alexia Tomasello, élève conseillère et membre du Conseil de la jeunesse du DSFS, a mentionné que les membres du Conseil se rencontrent une fois par mois depuis le début de l’année scolaire et que la santé mentale est l’une de leurs priorités.


Prochaine réunion
La prochaine réunion ordinaire du CED aura lieu le 8 février 2023. Les ordres du jour, procès-verbaux et documents publics des réunions sont également publiés sur le site Web du DSFS, sous l’onglet « Conseil d’éducation ».


– 30 –


Source :
Jean-Luc Thériault
Directeur des relations stratégiques par intérim
District scolaire francophone Sud
Jean-Luc.Theriault@nbed.nb.ca
Test update