Centre scolaire Samuel-de-Champlain

506-658-4613
MENU

 

L’année scolaire 2021-2022 a apporté son lot de défis, mais le manque criant de personnel enseignant au Nouveau-Brunswick a certainement été ressenti ici aussi à Saint-Jean. Et c’est pour répondre à l’appel à l’aide que Mme Victorine Robichaud, enseignante à la retraite, a décidé de revenir à l’école!

Madame Victorine Robichaud, fière d’une carrière de 33 ans dans le système d’enseignement public néo-brunswickois, profitait d’une retraite bien méritée depuis 2006. Elle visitait beaucoup le Centre scolaire Samuel-de-Champlain de Saint-Jean pour y faire du bénévolat et de la suppléance ponctuelle, mais face au manque criant de personnes, elle n’a pas hésité à accepter un poste à temps plein pour l’année 2021-2022. « Il manquait des enseignants au centre, des enseignants qui manquent créent un trou immense dans la maille scolaire. Je ne pouvais pas voir ça nous arriver. J'ai pensé faire une petite différence » nous a confié Mme Robichaud.

Tout au long de l’année scolaire, elle considère avoir autant appris que ses élèves. Familière avec l’univers Apple, elle a fait la rencontre de Microsoft et sa suite de logiciels. « Le soutien du district et de mes collègues a été incroyable! Cette année m'a permis de revoir les apprentissages comme un tout. Travailler de près avec les parents lors de l'enseignement en ligne et travailler avec les petits, c'est un privilège » de confier Mme Victorine, qui croit que les ainés sont une force trop souvent sous-estimée.

« Ils ont l’intelligence, l’expérience pour aider dans plusieurs domaines. Et ça permet de garder la forme et la santé mentale » nous raconte celle qui s'estime chanceuse de pouvoir poursuivre la carrière qu’elle aime et d’être témoin d’élèves qui ont une soif d’apprendre.

À celles et ceux qui ont aidé à un moment ou un autre de l’année, un immense merci! Vous avez fait une différence dans la vie de nos enfants et de notre communauté!

Capture équipe balle molle filles 2022

 

Le 13 juin dernier a eu lieu la cérémonie de mérites de nos athlètes. Plusieurs élèves ont été reconnus dans leur sport respectif et les noms des recrues de l’année ont été révélés. Nos champions régionaux de l’équipe de soccer masculin intermédiaire (6e-8e) et nos championnes provinciales de l’équipe de softball secondaire (9e-12e) ont également été honorés.

 

Les recrues de l’année du côté du secteur 6 à 8 sont Katherine Dickie (soccer, badminton et volleyball) et Eric Somers (soccer, badminton et volleyball). Du côté du secondaire (9e -12e), l’honneur est revenu à Valérie Bourque (badminton et volleyball) et Jian Adona (basketball).

 

En outre, Alison Colpitts a reçu le titre d’athlète féminine de l’année au niveau 6e à 8e année (soccer et badminton). Chez les garçons, c’est Marc-Antoine Brideau (soccer, badminton et volleyball) qui a reçu cet honneur. Jazmyne LeBel (soccer, hockey et volleyball) et Thierry Verna (soccer, badminton et volleyball) ont remporté ce titre au niveau du secondaire.

 

Voici la liste des personnalités honorées dans les différents sports :

 

Badminton :

Recrue de l’année 6-8 : Stella McInnis

Recrue de l’année 7-12 : Marc-Antoine Brideau

Joueuse la plus utile 6-8 : Juliet Bell-Smith

Joueur le plus utile 7-12 : Thierry Verna

 

Balle-molle :

Recrue de l’année 6-8 : Fatima Babah

Recrue de l’année 9-12 : Lydia Chevarie

Joueuse la plus utile 6-8 : Lake Elliott

Joueuse la plus utile 9-12 : Monica Bourque

 

Basketball :

Recrue de l’année : Jian Adona

Distinction honorifique : Patrick Richard

 

Golf :

Distinction honorifique : Patrick Richard

Joueur le plus utile: Vincent Francoeur

 

Hockey :

Recrue de l’année : Alexandre Chevarie

Joueur le plus utile : Stepan Mascarenhas

 

Soccer :

Recrue de l’année féminine 6-8 : Katherine Dickie

Recrue de l’année masculine 6-8 : Jonian Zani

Recrue de l’année féminine 9-12 : Hayden Thibeault

Recrue de l’année masculine 9-12 : Marc-André Lagacé

Joueuse la plus utile 6-8 : Alison Colpitts

Joueur le plus utile 6-8 : Radwan Aloon

Joueuse la plus utile 9-12 : Jazmyne LeBel

Joueur le plus utile 9-12 : Vincent Francoeur

 

Volleyball :

Joueuse la plus améliorer 6-8 : Damica Bourgeois

Joueur le plus améliorer 6-8 : Jeremy Toulman

Joueuse la plus améliorer 9-12 : Morgan Haslett

Recrue de l’année masculine 9-12 : Gabriel Powell

Joueuse la plus utile 6-8 : Leonar Pinteus

Joueur le plus utile 6-8 : Marc-Antoine Brideau

Joueuse la plus utile 9-12 : Jazmyne LeBel

Distinction honorifique 9-12 : Loïc Rudi

 

Félicitations à tous nos athlètes pour leurs efforts et leur persévérance tout au long de la saison 2021-2022 ! Un gros merci également à notre directeur sportif, M. Pierre LeBlanc, qui prend sa retraite après plus de 28 ans de loyaux services à ce poste!

 

Pour toutes les photos individuelles, visitez notre page Facebook.

 

 

Collaboration spéciale:

Lynn McDonald

Agente de développement communautaire

 

Au Centre scolaire Samuel-de-Champlain, nous avons plusieurs comités, dont le comité environnement, dont je fais partie. Ce comité a accompli beaucoup de choses cette année pour aider la planète. 

 

Premièrement, nous avons fait plusieurs petits projets pour diminuer la quantité de déchets qui vont aux dépotoirs. Cela inclut l’installation de deux vermicomposteurs additionnels, amenant notre total à cinq pour le moment dans toute l’école. Nous avons fait la collecte de déchets, avec 5 classes impliquées. Nous avons installé un composteur électrique dans la cuisine, celui-ci est utilisé presque tous les jours. Ces deux prochains ont commencé comme un projet du cours de sciences 10 de Mme Karine, où nous avons fait la collecte de déchets organiques dans quelques classes de l’école. Nous avons ensuite mis la matière organique dans les vermis-composteurs ou dans nos deux gros barils à compostage extérieurs. De plus, dans le cadre d’un autre projet de sciences, nous avons installé un petit système de recyclage de bouteilles au secondaire.

 

Et ce n’est pas tout ! Nous avons aussi planté 100 arbres, soit des pins blancs et rouges, avec l’organisme ACAP. Avec l’aide du cours de bio 1 de Mme Karine, nous avons pu créer un jardin pour les pollinisateurs composé de belles tulipes et des fleurs vivaces. Une fois les tulipes prêtes, nous avons préparé quelques bouquets, que nous avons distribués aux enseignants. Nous avons également créé un panier de produits locaux pour un tirage spécial, que notre directrice a gagné ! Quelles étaient les chances ! Grâce à ce projet, nous avons pu amasser 500$.

 

Bref, nous avons passé une belle année ensemble et nous avons accompli beaucoup de belles choses. Nous avons beaucoup de plans pour l’année prochaine, vous allez voir. Je voudrais prendre le temps de remercier toutes les entreprises locales, qui nous ont fait des dons pour le panier, de même les élèves du comité et tous les enseignants qui nous ont aidés cette année.

 

[NDLR] Les efforts du comité environnement ont été récompensés, puisque l’école vient tout juste de recevoir le statut Bronze d’ÉcoÉcoles Canada pour l’année 2021-2022. Rappelons que depuis 2005, le programme de certification primé d’ÉcoÉcoles Canada fournit aux écoles un processus autonome de vérification et de reconnaissance au pour favoriser l’action et le leadership environnemental.

 

Collaboration spéciale :

Mélodie Dupont, une élève du comité d’environnement

(Photo: gracieuseté)

 

Rebecca Stewart (7e année) et Lauriane Pelletier (8e année) du Centre scolaire Samuel-de-Champlain ont vécu une expérience de rêve récemment, puisqu’elles ont pris part à la comédie musicale Annie du Saint John Theatre Company à l’Impérial de Saint-Jean. Et à en croire nos deux élèves et les éloges du public, nous n’avons pas terminé de les voir sur scène!


Rebecca jouait le rôle d’Emmie, une orpheline. C’était sa première fois dans une production professionnelle, mais elle n’était pas étrangère à la scène, puisqu’elle fait déjà partie des productions de Music From The Heart (par exemple : A Little Bit of Broadway), en plus de faire très belle figure dans des concours de chant au niveau provincial sur une base régulière. « Faire partie d’Annie était vraiment amusant et une belle opportunité. J’aimais bien mon personnage et j’espère pouvoir renouveler l’expérience! » nous a confié la jeune dame.

Le rôle-titre a été confié à Lauriane Pelletier, qui en était elle aussi à sa première expérience professionnelle dans une comédie musicale. Tout un baptême de feu pour celle qui jouait Annie, avec qui Lauriane a plusieurs points en commun. « J’aimais son petit côté déterminé, son énergie et aussi le fait qu’elle était positive et courageuse », nous a raconté Lauriane, qui chante depuis qu’elle a trois ans. Elle a d’ailleurs remporté le 1er Petit gala de la chanson de Caraquet en 2018, dans la catégorie 6 à 9 ans, en plus d’y gagner le Prix Coup de cœur du public!

« Même si ça représentait plus de trois heures de travail par jour après l’école, j’ai vraiment adoré l’expérience d’interpréter Annie et ça passait vite! Nous étions entourés d’une belle équipe; l’orchestre, les décors, tout était incroyable! » a ajouté Lauriane, avant de nous confier qu’elle aimerait également prendre part à d’autres comédies musicales.

Bref, prenez en note ces deux noms : Rebecca Stewart et Lauriane Pelletier. Elles remonteront sur les planches et feront vibrer nos cœurs une autre fois très bientôt, c’est déjà écrit dans le ciel!

Avec l’inauguration de leur toute nouvelle cuisine, les élèves de la 8e année du Centre scolaire Samuel-de-Champlain de Saint-Jean peuvent désormais fabriquer de la nourriture pour leurs projets entrepreneuriaux, faciliter l’intégration des nouveaux arrivants et même partager des trucs intergénérationnels. Un nouvel élément clé dans la stratégie du district d’offrir des enseignements plus authentiques et signifiants pour nos élèves et même la communauté.

«Grâce à nos nouvelles installations, l’élève est maintenant au cœur de son apprentissage. Il est le chef et l’enseignant devient davantage un guide, une ressource dans la réussite de son parcours scolaire» explique d’entrée de jeu Eric Levesque, enseignant de la 8e année au Centre scolaire Samuel-de-Champlain de Saint-Jean.

L’enseignant mesure déjà les impacts de l’achèvement de la cuisine, qui permet le développement de compétences essentielles, une pierre angulaire de la démarche S’Entr’Apprendre. Il s’agit d’une approche pédagogique novatrice mise de l’avant par le District scolaire francophone Sud axée sur le développement des compétences recherchées dans la société.

«Avec la cuisine, nos élèves peuvent préparer des produits, qu’ils pourront ensuite vendre, afin de financer des initiatives scolaires ou communautaires » de poursuivre M. Levesque.

L’entrepreneuriat social, qui vient répondre à des défis à l’école et dans la communauté, devient alors possible, alors que nos jeunes peuvent par exemple cuisiner avec et pour les aînés et les moins bien nantis de la région.

Favoriser l’inclusion

«Notre cuisine favorise également l’inclusion au sein de notre école et de notre communauté en permettant un partage de savoirs entre nos élèves et membres de la communauté».

Rappelons que l’école a accueilli au cours des dernières années près de 200 nouveaux élèves issus de l’immigration. La cuisine leur permet de découvrir les aliments d’ici et comment les apprêter, facilitant grandement l’intégration des nouveaux arrivants à la vie saint-jeannoise.

Cette recette scolaire-communautaire signifiante et savoureuse a été rendue possible grâce à plusieurs ingrédients clés, notamment l’ARCf de Saint-Jean, l’APECA, UNI, le Port de Saint-Jean, Crosby, Horizon Santé, la Fédération de la jeunesse canadienne-française et bien sûr, la Fondation Samuel-de-Champlain et le District scolaire francophone Sud.

 

Le 7 mai dernier, Xavier McGraw, élève de 7e année de notre école, a terminé en 3e place aux Championnats nord-américains de grappling de l'État de Floride en jiu-jitsu brésilien à Orlando aux États-Unis.

Il a compétitionné dans la division experte des 10-12 ans contre des enfants du monde entier. Xavier est le combattant BJJ le mieux classé au Nouveau-Brunswick pour son âge et il voulait compétitionner à un niveau supérieur. Il s'est vraiment préparé pour ce grand tournoi et il a travaillé très dur. On peut dire mission accomplie maintenant!

La compétition NAGA de jiu-jitsu brésilien à Orlando se déroule une fois par année et les meilleurs de l'état viennent concourir. Le niveau de compétition y est très élevé, car la Floride possède la troisième plus grande communauté de BJJ au monde.

Bravo encore Xavier!

Test update