Centre scolaire Samuel-de-Champlain

506-658-4613
MENU

Modifications aux protocoles sanitaires dans les écoles



Chers parents, tutrices et tuteurs,

Les régions de Fredericton, Oromocto, Saint-Jean et Quispamsis retournent au niveau d’alerte orange. Ainsi, les mesures sanitaires à suivre dans les écoles sont maintenant celles de la phase orange.

Il faut toutefois être conscients de l’importance de bien respecter les mesures en place. Comme on a pu le constater, la situation peut rapidement changer et forcer le passage en phase rouge ou encore mener au confinement.

Prière de consulter ces documents :

Rappelons que des mesures de nettoyage et de désinfection fréquents sont toujours en place dans nos écoles, en plus des mesures sanitaires respectées par les élèves et le personnel. De plus, nous sommes en constante communication avec le bureau de la Santé publique et guidés par l’expertise de celui-ci en matière de santé et sécurité.

Rappelons que si votre enfant présente des symptômes de la COVID-19, vous devez soit :

  1. L'inscrire en ligne pour un test en cliquant sur « Faites-vous tester » sur le site web du gouvernement du Nouveau-Brunswick (www.gnb.ca/coronavirus) ;
  2. Composer le 811, ou encore
  3. Contacter votre médecin.


Le personnel du 811, votre médecin de famille ou autre prestataire de soins de santé évalueront votre enfant avant de recommander ou non qu’il passe un test de dépistage.  

Si vous avez des questions ou préoccupations au sujet des mesures en place à l’école, prière d’en discuter avec la direction de l’école ou l’enseignante ou l’enseignant de votre enfant.

Merci de votre précieuse collaboration ! 

 

Afin de mieux répondre aux besoins de notre société en constante mutation, et dans la foulée du Plan d’éducation de 10 ans, du Livre vert et du Profil de sortie d’un élève du système scolaire acadien et francophone du Nouveau-Brunswick, le Centre scolaire Samuel-de-Champlain de Saint-Jean peut maintenant compter sur le Centre d’apprentissage 8, un espace collaboratif et novateur où nos jeunes pourront devenir des apprenants actifs et engagés.

L’idée du Centre d’apprentissage 8 du Centre scolaire Samuel-de-Champlain est née il y a deux ans, lorsque le District scolaire francophone Sud (DSFS) a demandé à des jeunes de l’école d’imaginer leur école de rêve. De leur réflexion a jailli le projet « Rêver l’éducation de demain », qui a jeté les bases du centre créé afin de répondre à leurs besoins et à la réalité de l’éducation du 21e siècle.

« Alors que le système d’éducation peine à suivre les avancées technologiques et à répondre aux besoins d’une société en constante évolution, il est important de revoir nos pratiques », explique madame Monique Boudreau, directrice générale au DSFS et membre du comité de coalition de S’entr’Apprendre. « Les études démontrent que dans un contexte de concurrence internationale, le marché de l’emploi est voué à changer rapidement. Il est donc primordial que le système scolaire s’adapte pour bien préparer les jeunes à prendre leur place au sein de cette société changeante. »

Le Centre d’apprentissage 8 permettra à chaque élève de prendre le contrôle de ses apprentissages, d’évoluer à son propre rythme, et de s’engager dans son éducation en collaborant avec ses camarades d’ici ou d’ailleurs par le truchement de la technologie. « Les enseignants ont plus de temps pour nous aider et nous expliquer c’est quoi nos matières de façon individuelle et personnalisée », explique Helena Kotsabasakis-Nadeau, élève de 8e année. Mme Isabelle Chenard, enseignante, confirme et va même plus loin: « Un local comme le nôtre permet non seulement la collaboration entre élèves, mais également entre enseignants. Moi par exemple, je suis surtout spécialiste en français, mais ceci me permet de pouvoir aussi aider les élèves en mathématiques et de travailler des stratégies de lecture dans d’autres matières que le français ».

Rappelons que S’entr’Apprendre est le fruit d’une collaboration entre le DSFS, le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, ainsi que l’Association des enseignants francophones du Nouveau-Brunswick, et qu’elle s’échelonnera sur 10 ans. Dirigé par monsieur Mario Chiasson Ph.D, directeur de la recherche, de l’innovation et du changement au DSFS, le projet comprend un comité de coalition formé de leadeurs en éducation, communautaires et économiques ainsi qu’une équipe de chercheurs. Visitez ce lien pour en apprendre davantage.

Le District scolaire francophone Sud (DSFS) lance un mouvement pour reconnaître le travail essentiel du personnel œuvrant dans le secteur de la petite enfance, qu’il s’agisse de personnes éducatrices, exploitantes ou directrices de garderies éducatives, d’orthophonistes, d’agentes pédagogiques ou d’autres personnes qui contribuent de près ou de loin à la livraison de services en petite enfance.

Après le succès de la campagne « De tout cœur avec le personnel scolaire ! », tenue en novembre 2020, la campagne « Un soleil dans la vie des enfants : Reconnaissons le travail essentiel du personnel de la petite enfance ! » aura lieu du 24 au 30 janvier 2021.

Depuis le début de la pandémie, ces personnes ont été fidèles au poste, même pendant la fermeture des écoles, afin de permettre aux travailleurs et travailleuses essentiels de continuer d’offrir des services médicaux, d’urgence, d’alimentation, etc. « Ce travail est lui aussi essentiel ; il faut le reconnaître ainsi, souligne madame Monique Boudreau, directrice générale du DSFS. Il faut aussi mettre en valeur le rôle du personnel de la petite enfance comme partenaire privilégié du monde de l’éducation, et leur dire merci d’être un soleil dans la vie des enfants. »

Comme un soleil, le personnel de la petite enfance :

- Contribue au développement des enfants ;

- Nourrit leur âme et leur esprit créateur ;

- Offre chaleur et réconfort ;

- Fait rayonner les enfants, rêver et croire en eux ;

- Éclaire leur chemin en préparation pour l’école et pour la vie ;

- Accompagne les parents dans leur rôle de premier éducateur.


Au courant des prochains jours, les parents et le public sont invités à :

- Appliquer le cadre de la campagne sur leur photo de profil Facebook (disponible sur la page Facebook du DSFS) ;

- Faire des publications (texte, photos, vidéos) dans les réseaux sociaux expliquant comment le personnel de la petite enfance est un soleil dans leur vie ou dans celle des enfants (utiliser le mot clic : #PetiteEnfanceDSFS);

- Exprimer leur reconnaissance à l’aide de petits messages, cartes ou dessins, par exemple, à remettre au personnel de la petite enfance qui œuvre auprès des enfants de 0-12 ans, dans un contexte exigeant de pandémie qui dure depuis bientôt un an. Pour de plus amples renseignements au sujet de cette campagne, consultez le site Web ou encore la page Facebook ou Twitter du District scolaire francophone Sud. Joignez le mouvement !



Source :

Ghislaine Arsenault
Directrice des relations stratégiques
District scolaire francophone Sud
Ghislaine.arsenault@nbed.nb.ca

Le District scolaire francophone Sud (DSFS) lance un défi aux élèves et au personnel de la maternelle à la 12e année, de même qu’au secteur de la petite enfance, dans le cadre de l’initiative Tendre la main à une personne âgée.

« Dans un point de presse tenu récemment, la médecin-hygiéniste en chef, Dre Jennifer Russell a exprimé sa gratitude pour tous les messages d’appui et d’admiration qu’elle reçoit régulièrement. Elle a donc invité les membres de la communauté scolaire à diriger cette attention et cette bienveillance vers les personnes âgées qui vivent difficilement la pandémie », explique madame Monique Boudreau, directrice générale du DSFS.

C’est dans ce contexte que cette initiative a vu le jour. Les garderies éducatives, les classes, les écoles et les comités d’élèves sont invités à réaliser des projets qui leur permettront de tendre la main à des personnes âgées, qu’elles soient en résidence pour aînés ou qu’elles vivent seules dans leur maison.

Ces projets qui seront conçus et élaborés par les enfants, les élèves et le personnel peuvent prendre une multitude de formes, mais devront se faire en respectant les mesures sanitaires. Ensuite, ils seront invités à partager leur histoire dans les médias sociaux en utilisant le mot clic #TendreLaMainDSFS et en expliquant comment ils ont fait une différence dans la vie d’une ou de plusieurs personnes âgées.

Consultez les feuillets d’information pour plus de renseignements au sujet de cette initiative.


- Feuillet d’information (scolaire)

- Feuillet d’information (garderies éducatives)

Source :
Ghislaine Arsenault
Directrice des relations stratégiques
District scolaire francophone
ghislaine.arsenault@nbed.nb.ca

Le comité des finissant.e.s 2021 a le plaisir de vous annoncer que leur cueillette de bouteilles est débutée. Vous pouvez maintenant apporter vos bouteilles consignées aux centres de rédemption Golden Mile au 31 chemin Linton à Saint-Jean (Ouest) ou celui à KV au 1 rue Market à Quispamsis (à côté du Foodland). Il y a une enveloppe dans ces centres pour les finissants du Centre scolaire Samuel-de-Champlain. Vous n'avez qu'à leur demander de placer votre argent dans cette enveloppe et vous aurez contribué à leur cueillette de fonds. Ces enveloppes seront là jusqu'au mois de juin et permettront ainsi aux finissant.e.s d'amasser des fonds jusqu'à la fin de cette année scolaire.

Vous pouvez aussi vous rendre dans un autre centre de rédemption, tel que Pub's (avenue Rothesay, Saint-Jean). Cependant, il n'y aura pas d'enveloppe de réservée à cette fin. Nous vous invitons alors de remettre votre contribution à la réception scolaire ou à un.e finissant.e dans une enveloppe sur laquelle sera indiquée "Finissants SdeC", afin que celle-ci soit comptabilisée.

Les finissant.e.s désirent remercier la grande de famille Samuel-de-Champlain, car il semblerait qu'il y ait déjà eu des contributions de faites à cette cause. Un merci sincère aussi aux familles qui prévoient y contribuer dans l'avenir.

Les écoles demeurent ouvertes en phase rouge


Chers parents, tutrices et tuteurs,

La Santé publique du Nouveau-Brunswick a annoncé, aujourd’hui, le passage en phase d’alerte rouge, à minuit ce soir, des zones de santé 1,2 et 3 couvrant une grande partie du territoire de notre district scolaire. Les élèves et le personnel des écoles touchées devront donc suivre les lignes directrices du niveau d’alerte rouge, à compter de demain, le mercredi 20 janvier 2021.

Les écoles suivantes ne sont pas touchées par ce changement : Carrefour Beausoleil, de Miramichi ; Étoile de l’Acadie, de Rogersville, et Régionale de Baie-Sainte-Anne. 

Les écoles demeurent ouvertes

Même en niveau d’alerte rouge, les écoles demeurent ouvertes, à moins d’avis contraire. Prise par le gouvernement du Nouveau-Brunswick, cette décision de maintenir les écoles ouvertes est fondée sur l’expérience vécue. En fait, il y a eu très peu de cas confirmés dans les écoles depuis le début de la pandémie, ce qui confirme l’efficacité et le respect des mesures sanitaires mises en place.

Sécurité, santé et mieux-être des élèves et du personnel

Nous comprenons que cette situation puisse inquiéter certaines personnes. Sachez que la sécurité, la santé et le mieux-être des élèves et du personnel demeurent notre priorité. Ainsi, nous suivons les exigences et les recommandations de la Santé publique afin d’assurer la sécurité de nos écoles et bureaux.

L’expérience vécue ailleurs au pays démontre que la fermeture des écoles peut avoir des conséquences néfastes sur la santé mentale et le mieux-être des élèves, en plus d’affecter leur niveau d’engagement dans leurs apprentissages. Les élèves ont besoin d’aller à l’école, particulièrement en ces temps incertains.

Grandes lignes des mesures en phase rouge

  • Les élèves et le personnel doivent demeurer à la maison s’ils ont UN symptôme ou plus de COVID-19. Dans ce cas, ils ne doivent pas fréquenter leur école, leur garderie ou leur lieu de travail et ils sont fortement encouragés à se faire tester.
  • Le personnel scolaire fera tous les jours l’objet d’un dépistage actif de la COVID-19 lorsqu’il se présentera au travail. Vous êtes priés de faire le dépistage auprès de vos enfants avant de les envoyer à l’école.
  • Au moment de la confirmation d’un cas dans une école, cette école demeurera fermée pendant trois jours consécutifs.
  • Les déplacements du personnel et des bénévoles qui oeuvrent dans plus d’une école seront davantage limités.
  • Les activités parascolaires sportives et culturelles sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.


Pour connaître les autres mesures, consultez le document 
Modifications des directives relatives aux garderies éducatives et aux écoles (passage en phase rouge).

En terminant, si vous avez des questions ou préoccupations, prière d’en parler au personnel enseignant ou à la direction d’école. De plus, consultez régulièrement la page Web Coronavirus du DSFS ou le site du ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance pour les mises à jour en lien avec la pandémie.

Merci aux parents, aux élèves et au personnel pour leur précieuse collaboration!

Test update