Centre scolaire Samuel-de-Champlain

506-658-4613
MENU

Nouvelles mesures aux écoles des Pionniers et Samuel-de-Champlain



Chers parents, tutrices et tuteurs,

La Dre Jennifer Russell, médecin-hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, a annoncé cet après-midi que la région dans laquelle se trouve votre école passe maintenant au niveau d’alerte orange.

Modifications relatives aux plans opérationnels et aux protocoles sanitaires dans les écoles

Voici les modifications aux directives pour les écoles et les garderies éducatives. Ce document accompagne le document Retour à l'école : Directives pour les districts scolaires et les écoles ainsi que l’Orientation pour les établissements de garderie éducative et les camps d’été.

Parmi les mesures en phase orange, le port du masque devient obligatoire pour tous les élèves, y compris les plus jeunes, à l’intérieur comme à l’extérieur, sauf dans certains cas. Pour connaître les lignes directrices au sujet du port du masque, consultez ce tableau. Merci d'en prendre connaissance.

Poursuite des apprentissages


Par ailleurs, étant donné que la situation de la COVID-19 prend de l’ampleur dans votre région, nous avons demandé aux élèves d’apporter avec eux, cet après-midi, des trousses d’apprentissage et/ou du matériel technologique afin de permettre la poursuite des apprentissages.

À titre de rappels :

Si votre enfant se sent anxieux face à cette situation : Plus de renseignements ici au sujet de la santé mentale.

Toutefois, il faut savoir que nos écoles sont sécuritaires, malgré le niveau d’alerte orange. Des mesures de nettoyage et de désinfection fréquents sont en place, en plus des mesures sanitaires respectées par les élèves et le personnel. De plus, nous sommes en constante communication avec le bureau de la Santé publique et guidés par l’expertise de celui-ci en matière de santé et sécurité.

Si votre enfant présente des symptômes de la COVID-19, vous devez soit :

  1. L'inscrire en ligne pour un test en cliquant sur « Faites-vous tester » sur le site web du gouvernement du Nouveau-Brunswick (www.gnb.ca/coronavirus) ;
  2. Composer le 811, ou encore
  3. Contacter votre médecin.


Les employés de Télé-Soins au 811, votre médecin de famille ou autre prestataire de soins de santé évalueront votre enfant avant de l'envoyer passer un test.

Si vous avez des questions ou préoccupations, prière d’en discuter avec la direction de l’école ou l’enseignante ou l’enseignant de votre enfant.


Merci de votre précieuse collaboration !

Pour les écoles et bureaux scolaires dans la zone de santé 1 et pour les personnes qui voyagent dans cette zone



Chers parents, tutrices et tuteurs,

La Dre Jennifer Russell, médecin-hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, a annoncé cet après-midi que la zone 1 passe au niveau d’alerte orange. Ainsi, toutes les écoles de notre district, à l’exception des écoles des régions de Fredericton, Oromocto, Saint-Jean, Quispamsis, Miramichi et Baie Sainte-Anne, se retrouvent maintenant en phase orange.

Nous tenons donc à vous rappeler les modifications relatives aux plans opérationnels et aux protocoles sanitaires dans les écoles et les garderies éducatives lorsqu’une région ou la province passe à un niveau d’alerte orange.

Prière de prendre connaissance des modifications aux directives pour les écoles et les garderies éducatives.  Ce document accompagne le document Retour à l'école : Directives pour les districts scolaires et les écoles ainsi que l’Orientation pour les établissements de garderie éducative et les camps d’été.

Nous sommes conscients que la nature de la situation peut rendre anxieux.  Vous êtes donc encouragés à aborder la question de l’anxiété avec vos enfants et à leur rappeler l’importance de faire preuve de gentillesse et de respect envers les autres autant en personne que dans les médias sociaux. Plus de renseignements ici au sujet de la santé mentale.

Toutefois, il faut savoir que nos écoles sont sécuritaires, malgré le niveau d’alerte orange. Des mesures de nettoyage et de désinfection fréquents sont en place, en plus des mesures sanitaires respectées par les élèves et le personnel. De plus, nous sommes en constante communication avec le bureau de la Santé publique et guidés par l’expertise de celui-ci en matière de santé et sécurité.

Rappelons que si votre enfant présente des symptômes de la COVID-19, vous devez soit :

  1. L'inscrire en ligne pour un test en cliquant sur « Faites-vous tester » sur le site web du gouvernement du Nouveau-Brunswick (www.gnb.ca/coronavirus) ;
  2. Composer le 811, ou encore
  3. Contacter votre médecin.


Les employés de Télé-Soins au 811, votre médecin de famille ou autre prestataire de soins de santé évalueront votre enfant avant de l'envoyer passer un test.

Si vous avez des questions ou préoccupations, prière d’en discuter avec la direction de l’école ou l’enseignante ou l’enseignant de votre enfant.


Merci de votre précieuse collaboration !

Collaboration spéciale

Du 2 au 6 novembre s’est déroulée la Semaine nationale de l’immigration francophone.  Lorsque j’ai approché l’école pour leur proposer un travail sur ce thème, Madame Marie-Luce, enseignante de 5e année s’est immédiatement sentie concernée. « Ça m’a pogné », m’a-t-elle confié.

En effet, cette année est toute particulière pour elle et son quotidien en salle de classe. 16 élèves dans cette classe, 10 pays représentés. Une diversité qui, malgré les défis que cela représente, apporte un enrichissement incroyable à la dynamique de ce groupe.

Les enfants ont coloré le drapeau de leur pays d’origine, puis ont choisi des phrases qui expriment les différences culturelles, météorologiques, vestimentaires, culinaires... Voici les 10 pays représentés dans cette salle de classe et quelques-unes de leurs phrases:

Afghanistan « Certains garçons portent des tuniques » Hadis,

Cameroun,

Canada,

Équateur « Il n’y a pas de neige, c’est toujours le printemps » Ignacio,

États-Unis,

France,

Japon,

Nigéria « Il fait toujours chaud, il y a seulement 2 saisons, la saison des pluies et l’été » Michelle,

Turquie,

Syrie « Il y a des écoles de filles et des écoles de garçons » Nour, « On dort sur des matelas par terre » Halima

Ils ont ensuite réfléchi à ce que représente pour eux la diversité, ce que cela leur apporte, et ont décoré une frise avec cela, « la diversité c’est intéressant parce que… ». Voici quelques-unes de leurs réflexions.

« Nous pouvons savoir d’où nous venons » Scot

« Au Canada, on est différent et inclus » Michelle

« C’est cool comment différents pays ça fonctionne » Sophie

« Tu peux trouver des jeux nouveaux » Logan

« Parce qu’il n’y a pas la guerre » Halima

« On peut apprendre de nouvelles choses et des fois c’est amusant » Noah

« La diversité c’est intéressant, parce qu’un jour si tu décides d’aller dans un autre pays tu sauras beaucoup du pays » Brooklyn

« On peut découvrir de nouvelles fêtes et différentes langues » Nour

« Car ça nous apprend des choses à propos du monde » Jace

D’autres classes sont ensuite venues mettre leur touche à l’affichage de ce travail, comme les classes de Madame Lise et de Madame Christine.

Tour ce travail est visible sur le babillard face à la classe de Madame Marie-Luce.


Béatrice Vermaut

Travailleuse d'Établissement dans les Écoles
Centre des nouveaux arrivants de Saint-Jean

 

Changements au calendrier afin de mieux répondre aux besoins des élèves en temps de pandémie



Chers parents, tutrices et tuteurs,

Dans les prochaines semaines, vous aurez l’occasion de rencontrer l’enseignant ou les enseignants de votre enfant pour discuter de son cheminement depuis le début de l’année scolaire.

Depuis la rentrée scolaire, le personnel est mobilisé afin d’assurer la poursuite des apprentissages, mais aussi pour offrir aux élèves une année 2020-2021 mémorable et remplie d’activités éducatives signifiantes.

De leur côté, les élèves font eux aussi preuve d’une belle résilience face aux nombreux changements et continuent de cheminer, malgré la pandémie.

Dans les circonstances et pour offrir une appréciation plus juste du cheminement de votre enfant, des changements ont été apportés au calendrier.

  • Fin novembre au début décembre 2020 : Les rencontres parents-enseignants vous permettront de discuter du cheminement de votre enfant. 
    • Les dates des rencontres, qui auront lieu de façon virtuelle ou par téléphone, vous seront communiquées par l’école étant donné qu’elles varieront d’une école à l’autre.
  • D’ici à la fin janvier 2021 : Le rapport de cheminement détaillé vous sera envoyé. 
    • L’échéancier pour cette étape est flexible. La livraison du rapport de cheminement se fera au moment opportun, selon les particularités et les besoins de la classe de votre enfant, et ce, d’ici au 29 janvier 2021.
  • Mars 2021 : Les rencontres parents-enseignants auront lieu afin de vous permettre de suivre le cheminement de votre enfant. (Cette rencontre se fera sans bulletin.)
  • Juin 2021 : Le rapport de rendement final vous sera remis. 


Dans le contexte de la pandémie, plusieurs parents sont inquiets par rapport à la réduction des écarts. Sachez que le rattrapage prend du temps et pourrait s’étaler sur toute l’année scolaire. Les élèves doivent aussi s’habituer aux mesures entourant la pandémie, que ce soit le port du masque ou la distanciation physique, par exemple, qui ont eu un impact sur leurs apprentissages, surtout en début d’année scolaire.

Il est attendu que la livraison des rapports de cheminement varie d’une classe à l’autre. Il ne faut pas s’en inquiéter, bien au contraire. Faites confiance au personnel enseignant qui accompagne votre enfant dans son cheminement scolaire, tout en ne perdant jamais de vue sa santé et son mieux-être. En ces temps incertains, donnons-nous le temps qu’il faut pour bien répondre aux besoins des élèves.

En terminant, il est important de noter que les rencontres parents-enseignants sont une occasion toute choisie pour discuter ouvertement du cheminement de votre enfant, surtout dans le contexte actuel.  Nous vous recommandons fortement que vous preniez part à ces rencontres organisées par l’école de votre enfant.

Merci de votre précieuse collaboration !

 

 

Le 11 novembre dernier, la grande famille du Centre scolaire Samuel-de-Champlain a malheureusement perdu un de ses membres. Jonathan Donovan, récent diplômé de la cohorte de juin 2020, a été emporté par une acidocétose diabétique (DKA). Nous voulons lui rendre hommage et honorer sa mémoire.

Les murs de l’école qui l’ont vu grandir résonnent encore de l’écho de ses rires et de ses pas. Jonathan était un élève qui aimait faire rire les autres. Il était très impliqué, notamment au niveau sportif. Il faisait partie de l’équipe de hockey et de basketball des Jaguars. Il a d’ailleurs contribué à la conquête du Championnat provincial de hockey A de l’ASINB en 2017-2018. Mais outre ses performances athlétiques, ce que l’école et sa communauté qui gravite autour perdent est le maillon d’une chaine, un ami, un membre de la famille, un sentiment de continuité. « Quand on perd un membre d’une famille aussi tissée serrée que la nôtre, c’est une partie de nous-mêmes qui part aussi » explique Mme Drisdelle-Cormier, directrice de l’école.

Dans les jours qui ont suivi son départ, les hommages et les marques de respect se sont multipliés à l’école ou sur les médias sociaux. Ses camarades de classe du secondaire et des membres du personnel ont préparé une vidéo en son honneur. « Tu réussissais toujours à faire rire les autres, même quand tu ne le voulais pas » a écrit Dylan Powell. Ou encore : « Tu étais la colle qui rassemblait tes amis. Je me souviendrai toujours des fous rires de toi et les boys entre les cours, dont tu étais la source de ces rires. Merci pour toutes les anecdotes. Repose en paix buddy » écrivait M. Dominic, un enseignant de l’école et entraîneur de l’équipe de basketball.

Une haie d’honneur formée de ses camarades et amis a accueilli Jonathan et sa famille pour un dernier adieu le lundi 16 novembre à l’entrée de l’église St-François-de-Sales.

La famille du Centre scolaire Samuel-de-Champlain encourage les gens à manifester leur amour et leur solidarité envers Jonathan en s’informant davantage sur le diabète de type 1, une maladie encore trop dangereuse qui fait en sorte que le corps ne produit que très peu ou pas du tout d’insuline. Il est possible de consulter le site www.diabetes.ca et les gens peuvent aussi faire des dons pour la recherche sur le diabète, une maladie qui peut entrainer une foule de complications, lorsque non traitée ou non contrôlée.

« Le malheur de t’avoir perdu ne nous fera jamais oublier le bonheur de t’avoir connu ». Anonyme.

Repose en paix Jonathan.

C’est signé, Samuel-de-Champlain




IMG 9590

Une belle occasion pour dire MERCI.



Chers parents, tutrices et tuteurs,

Depuis le début de la pandémie, le personnel scolaire du District scolaire francophone Sud (DSFS) fait preuve d’une grande adaptation, d’ouverture et d’engagement afin de continuer de livrer aux enfants et aux jeunes des services éducatifs de qualité, tout en respectant les mesures de santé et de sécurité.

Il ne faut pas s’en cacher, les exigences liées à la pandémie ne sont pas de tout repos, mais la vie scolaire se poursuit, offrant aux élèves une expérience signifiante et remplie de belles réussites.

Pour leur dire merci, le District scolaire francophone Sud (DSFS) lance une campagne qui aura lieu la semaine prochaine, du 16 au 20 novembre 2020.  Ayant pour thème «De tout cœur avec le personnel scolaire», cette campagne souhaite lancer un mouvement à grande échelle d’empathie, de reconnaissance et de confiance envers le personnel scolaire.

Dans le cadre de cette campagne, les élèves et les parents sont invités à joindre le mouvement en exprimant, par divers moyens, leur appui et reconnaissance envers le personnel scolaire.

Cartes et dessins à remettre au personnel scolaire

Avec vos enfants, vous êtes invités à produire des cartes ou des dessins et à les remettre aux membres du personnel scolaire que vous souhaitez reconnaître, qu’il s’agisse des chauffeurs d’autobus, des concierges, du personnel enseignant ou d’appui à l’enseignement. (Ne pas utiliser d'enveloppes)

Publications ou vidéos à publier dans les médias sociaux

Vous êtes aussi invités à produire des petites vidéos ou des publications à partager dans les médias sociaux utilisant le mot clic #DeToutCoeurDSFS et à appliquer le cadre de la campagne à votre photo de profile Facebook. Ce cadre sera disponible à compter du lundi 16 novembre 2020 à partir de la page Facebook du DSFS.  


Publication Facebook
 

Publication Twitter 


Défilé de reconnaissance

Si vous assurez le transport de votre enfant à l’école, vous êtes aussi invités à placer une petite affiche dans l'une des fenêtres de votre voiture, afin de dire merci au personnel scolaire, le jeudi 19 novembre 2020. Vous pouvez aussi décorer votre voiture pour l’occasion.

Deux exemples d’affiches 


Cette campagne aura lieu la semaine prochaine, mais nous avons pensé vous en glisser un mot avant la fin de semaine, afin de vous donner le temps de préparer ces petits messages-surprises pour le personnel scolaire, qui n’est bien sûr pas au courant de cette initiative.


Joignez le mouvement « De tout cœur avec le personnel scolaire ! »

Test update