Centre scolaire Samuel-de-Champlain

506-658-4613
MENU



Les entrevues pour déterminer la composition du prochain Conseil exécutif des Entreprises PEV8M, le projet entrepreneurial des élèves de 8e année du Centre scolaire Samuel-de-Champlain visant à financer leur voyage de fin d’année, ont eu lieu récemment et le nom des candidats retenus est maintenant dévoilé!

Peter Brideau est le nouveau président. Il sera aidé de Julia Hussey (vice-présidente aux finances), Stepan Mascarenhas (vice-président aux activités sociales), Monica Bourque (vice-présidente aux marketing) et Ryan Pelletier (représentant 8e/PEV8M).

Pas moins de 23 candidatures ont été reçues et 12 candidats se disputaient les cinq postes du CE. Pour la grande majorité des candidats, c’était leur première entrevue à vie ou carrément la première fois qu’ils postulaient pour un emploi. Une belle expérience enrichissante! Félicitations à tous les candidats!

Rappelons que l’objectif de PEV8M est de recueillir 24 000$ cette année. Les jeunes organiseront d’ailleurs plusieurs activités de collectes de fonds ou des ventes d’articles au cours des prochaines semaines (vente de pâte à biscuits, marché de Noël, etc.). Surveillez notre page Facebook et nos différents médias pour connaître les dates et les détails.

Après leur saison de rêve de l’an dernier, les Jaguars (hockey) du Centre scolaire Samuel-de-Champlain de Saint-Jean renouent avec l’action ce samedi 20 octobre, 15 h 45, à l’aréna Peter Murray.

Les jeunes et le personnel d’entraineurs ont très hâte de débuter leur nouvelle saison et d’affronter les Greyhounds de Saint John High. Ce sera une année intéressante pour les Jaguars, puisque plusieurs nouveaux joueurs et joueuses composent l’alignement 2018-2019.

No. chandail Joueur (se) Position
31 Cory Benoit-MacKinnon G
30 Paige Mather (JA) G
3 Marc Duguay A
5 Nicholas Connors «A» D
6 Anthoni Doiron «A» D
7 Lucas Cairns D
8 Jasper Daigle A
9 Mackenzie Duval A
10 Cédric Schofield A D
11 Matei Parascan «C» A D
12 Hunter Carr «A» D
13 Trystan Burnham A D
18 Jazmyne LeBel D
16 Jonathan Donovan A
4 Eric Despres D
23 Dylan Powell D
67 Kellan Ryan A D
74 Patrick Anthony D
15 Ben Bujold A D
14 Alexi Melanson A D
47 Ben Walls D
28 Isaac Van Kessel A D
Entraîneur chef Stéphane Duval  
Entraîneurs adjoints Maxime Cormier  
  Jean-Michel LeBlanc  
  Joey Tardif  
Sécurité/Santé Nancy Carr  
Gérante Janique Cormier  

Venez encourager votre équipe ! Allez les Jaguars ! Bonne saison 2018-2019 !

La région de Saint-Jean accueillera une douzaine d’auteurs du Québec et du Nouveau-Brunswick du 27 au 29 septembre prochains. Les amateurs de livres pourront bouquiner au Centre scolaire-communautaire Samuel-de-Champlain parmi des milliers de livres en français, pour tous les publics et pour tous les goûts.

Parmi les autres activités à signaler au cours de l’évènement, une soirée rencontre/lancement avec les auteures Carolle Arsenault et Nicole Brideau aura lieu au centre le jeudi 27 septembre, à 18 h 30.

Enfin, pour une troisième année consécutive, la soirée poésie se déroulera au centre-ville le vendredi 28 septembre, à 18 h 30, au Five & Dime (34 Grannan, E2L 0E9). L’entrée est gratuite. La soirée sera animée par Mathieu Lippé, avec la participation de Sébastien Lord-Émard et d’Eric Kennedy.

Pour l’horaire complet et la liste des auteurs invités, visitez le site du Salon au www.salondulivresj.ca



Le groupe Grouvi du Centre scolaire Samuel-de-Champlain de Saint-Jean a remporté l’argent à la Voix des groupes lors de la 39e Finale des Jeux de l’Acadie, qui se déroulait à Miramichi du 27 juin au 1er juillet.

Le groupe, composé de Lydia Chevarie, Remi Thébeau, Xabriel Imbeault, Jacob Ouellette et Gabriel Melanson, en était à sa première compétition. Aux dires des organisateurs et de l’entraîneur, Monsieur Daniel Ouellette, enseignant de musique au Centre scolaire Samuel-de-Champlain, la compétition était très serrée. Les juges ont particulièrement été impressionnés par la musique et le professionnalisme de Grouvi.

« Je suis très fier de nos jeunes, surtout qu’ils ne jouent pas ensemble depuis très longtemps. De se rendre aux Jeux et de décrocher l’argent est une très belle réussite », a souligné l’enseignant de Saint-Jean.



Pascale Tassé et Catie Cyr, deux élèves de la neuvième année du Centre scolaire Samuel-de-Champlain vivront une expérience estivale hors du commun : elles ont été acceptées dans le programme Apprentis en biosciences du Centre INRS–Institut Armand-Frappier de Laval, en banlieue de Montréal.

Considéré comme un carrefour de la recherche en santé au Québec et au pays, le Centre INRS-Institut Armand-Frappier met à la disposition des élèves de la 3e à la 5e secondaire intéressés par la science des étudiants-chercheurs qui joueront le rôle de mentors tout au long de la semaine. Au menu du programme Apprentis en biosciences : visites exclusives de laboratoires et de services spécialisés, immersion dans des équipes de recherche, projet unique pour chaque élève, etc.

Les places étant très limitées et offertes aux élèves de l’Ontario, du Québec et de l’Atlantique, Pascale et Catie ont dû soumettre une lettre de motivation, de même qu’une lettre de référence d’un enseignant, afin de démontrer leur niveau d’intérêt, de même que les qualités, aptitudes et réalisations qui faisaient d’elles de bonnes candidates.

Rappelons que le programme est gratuit et qu’il est offert grâce à un partenariat unique entre le Centre INRS–Institut Armand-Frappier, en partenariat avec le Musée Armand-Frappier. Le Centre INRS–Institut Armand-Frappier contribue aux efforts québécois de recherche, de formation de 2e et 3e cycles et de transfert technologique dans le domaine de la santé humaine, animale et environnementale, et abrite l’une des plus importantes équipes de recherche en immunologie dans la Belle province.

Depuis la Semaine provinciale de la fierté française (SPFF), Placotine la grenouille et ses bébés ont été très actifs auprès des élèves du secteur de la maternelle à la 2e année, afin de les encourager à parler en français. Les bébés, désormais appelés Pico et Picotte, continuent à sauter d’une classe à l’autre et à s’accrocher aux portes des classes où l’on entend le plus de français. Les efforts déployés par les élèves, représentés par le nombre de fois que les bébés de Placotine se sont arrêtés aux classes, sont affichés sur un tableau de mérite visant un renforcement positif. Des photos des visites de Placotine trônent fièrement autour du taleau.

Dans la foulée des activités de la SPFF, Placotine a également invité les élèves à lui écrire des lettres et à lui poser des questions de toutes sortes. L’initiative a connu un vif succès : Placotine a reçu plus d’une centaine de lettres ! Les élèves ont saisi l’occasion pour poser des questions à Placotine ou encore pour faire des dessins. Cette activité a permis de développer la compétence écrite, de même que la créativité chez les enfants.

Placotine a écrit des réponses personnalisées pour chacun des élèves, tout en les relançant avec des questions. Dans le cadre de ces correspondances, Placotine a également demandé de l’aide aux élèves, afin de trouver des noms pour ses bébés et pour choisir un endroit où passer ses vacances d’été en famille. Maintenant, les élèves sont profondément attachés à Placotine.

En tant qu’« amis de Placotine », certains élèves ont même été invités à aider leur grenouille préférée en encourageant les autres à parler en français de façon positive. Ils ont pu participer à des activités spéciales, comme jouer avec le parachute ainsi que dîner avec Placotine. Les amis de Placotine (et d’ici la fin de l’année tous les élèves du secteur) ont reçu un macaron soulignant leur engagement.

Rien de tout cela n’aurait été possible sans le travail de mesdames Lyne Harrigan et Marie-France Mercier, réalisé en étroite collaboration avec les enseignants de la maternelle à la 2e année. Les enseignants ont apporté une grande aide, notamment en créant des centres d’écriture et en accueillant Placotine dans leur classe. Malheureusement, le projet tire à sa fin pour l’année 2018. À tout le moins, les élèves de la maternelle à la 2e année en garderont un beau souvenir. Bon voyage… en France, Placotine !

Test update